Article paru dans le "Corse-Matin" du 03 Janvier 2001

La municipalité de Ghisoni vient d'engager un projet tendant à redynamiser

le site de Renoso-Capanelle,

avec l'appui de la Collectivité territoriale et du Conseil Général.

D'ores et déjà, certains équipements indispensables à la station ont été renouvellés pour une saison qui servira de test

de départ à un programme pluri annuel.

L'objectif est de fédérer les initiatives publiques et privées à partir des activités de montagne,

hiver comme été, ( Activité de neige, randonnées, tourisme )

Un comité de pilotage a été constitué, et une étude a été confiée à un organisme national, spécialiste en la matière.

Après la saison, un calendrier ambitieux de réalisations devrait être élaboré dès le printemps.

____________________________

 

Crée en 1976, la station d'altitude de Ghisoni, malgré des potentielles bien réelles, n'a jamais atteint

le niveau de développement que l'on prédisait.

Comme les autres scrutures insulaires, elle a connu un parcours en dents de scie, avec des

difficultés diverses qui hypothéquaient chaque saison.

____

La municipalité, en charge de la gestion depuis le début , a donc décidé de donner un nouvel élan à la montagne, en bâtissant un projet global et ambitieux pour le site comme pour la micro-région.

____

Actuellement, la station, située à 1600 mètres d'altitude, s'étend jusqu'à 2000 mètres par l'intermédiaire de plusieurs pistes de difficultés différentes, desservies par trois remontées mécaniques.

Elle est exploitée en régie communale et l'activité se bornait à entretenir au mieux l'existant, ce qui n'est pas déjà une mince affaire, en attendant la neige.

____

Depuis quelques années, l'orientation de la commune, gérée par Philippe ALBERTINI, a évolué, afin de dégager une vision plus globale permettant un développement local plus perceptible, et surtout une mise en activité du site tout au long de l'année.

Cette nouvelle philosophie prend en compte les différents aspects du tourisme insulaire et tend à impliquer les populations pour permettre, à terme, des activités aussi bien hivernales qu'estivales.

Sur les deux années écoulées, l'ensemble des activitées gérées sur le site mais également les activités connexes, ont permis de générer un volume d'affaires de l'ordre de 3 MF.

La concession confiée durant ce délai à un groupe de jeunes insulaires a permis de vérifier un certain nombre de données très positives quant aux potentiels des différentes activités.


Un comité de pilotage :

Afin de mettre en place un projet de dimension régionale, la municipalité a mis en place, autour de Patrick OTTOMANI, un

comité de pilotage dont la présidence est confiée à J.Claude GUAZZELLI, conseiller executif de Corse.

Il regroupe l'ensemble des acteurs concernés.

Il s'est réuni une première fois au printemps dernier afin d'approuver, déjà, un certain nombre d'initiatives, bénéficiant des financements de la CTC, du Conseil Général et de la commune.

Au niveau des équipements: acquisition d'un second canon à neige, d'un engin de damage plus adapté, d'un engin d'intervention rapide, et de matériel de communication.

Un aménagement léger des pistes a permis de créer un espace destiné aux surfeurs.

D'autres tranches seront programmés au printemps afin d'améliorer la qualification environnementale, qui reste une priorité.

La commune a également mis en place une organisation nouvelle, avec une équipe de technicien qui vont être confortés dans leurs fonctions, autour d'un chef d'exploitation, J.Yves FRANCESCHI.

Ces ressources humaines traduisent la volonté de pérenniser des activités qui doivent trouver une place dans le projet et son évolution.

La commune, tout en étoffant son organisation interne propre, entend aussi impliquer les forces locales, tant au niveau des emplois saisonniers que des concours privés locaux appelés à compléter la démarche.

Logique de long terme :

On se trouve donc au stade du premier volet, dans un processus de cinq à sept ans, programmé sur le principe progressif d'interventions graduelles, à partir d'un planning général.

L'objectif est de définir les orientations présentant un intérêt touristique organisé dans un cadre naturel et préservé.

Une étude préalable du site a été confiée au SEATM ( Service d'études d'aménagement touristique en montagne ), véritable expert national en la matière.

Les résultats de l'xpertise seront connus dans quelques jours.

Ils permettront de dégager les premières pistes de travail à travers la mise en place d'une UTN ( Unité touristique nouvelle ), qui servira de support.

Ce projet de développement qui s'insésera aussi dans la logique de l'opération " Costa Serenna " est de nature à fédérer les énergies et les initiatives.

Il met en évidence la complémentarité entre la montagne et le littoral, privilégiant les ressources et les caractéristiques authentiques locales.

A Ghisoni, on y croit beaucoup, et à la municipalité est bien décidée à réussir ce pari.

F.F